Sommaire

Quand on voyage à l’autre bout du monde, pas facile de trouver un rythme normal à cause du décalage horaire… Et si on était assez résilientes quand on avait 20 ans, on vous jure que ça ne s’arrange pas avec les années et qu’on a de plus en plus de mal à récupérer (salut les boomers) ! Heureusement, à force de voyager, on a trouvé 5 astuces pour vous aider à gérer votre jet-lag !


S’adapter au fuseau horaire

Notre premier petit conseil anti-jet-lag : adaptez-vous au fuseau horaire ! Hé oui, lorsque vous voyagez dans un pays à l’étranger avec un fuseau horaire très différent, votre corps pourrait être perturbé par ce décalage. Un des symptômes le plus fréquent et difficile à gérer est le trouble du sommeil. Pour y remédier, par de panique ! Nous vous conseillons de changer vos habitudes deux ou trois jours avant le départ pour vous préparer mentalement et physiquement. Si vous voyagez à l’Est, couchez vous une ou deux heures plus tôt que d’habitude et levez-vous une heure plus tôt. Et inversement si vous voyagez à l’Ouest.

Aussi, au moment de réserver votre vol, on a constaté que les vols de nuit étaient plus faciles et pratiques pour récupérer de manière efficace (car vous dormez plus facilement). Aussi, prévoir des activités direct en arrivant permet de vous tenir malgré tout éveillé. En atteste mon arrivée en bombe en Corée, où après 20h de trajet, j’ai tenu 24h sans dormir ahah (vive la fiesta !) !


Se préparer avant le vol

Pour profiter d’un vol agréable, voici quelques astuces à adopter :

  • La veille de votre voyage, mangez sain et léger. Faites attention de ne pas manger des aliments trop gras et éviter les légumes qui sont susceptibles de vous ballonner ahah !
  • Dormez tôt, le sommeil ne se rattrape pas dans l’avion ! J’espère que vous avez un bon matelas pour dormir, il vaudrait mieux éviter les courbatures avant de prendre l’avion ! Nous perso à la maison, on dort sur un matelas Emma qui est vraiment top pour le sommeil !
  • Prévoyez un mode de transport à l’arrivée pour éviter tout stress supplémentaire (après 10 h de vols, on préfère éviter de devoir attendre encore une heure pour un taxi ou faire la queue pour acheter un billet de train)
  • Préparez vos bagages à l’avance ! Et assurez vous de n’emporter que le nécessaire : inutile de s’encombrer avec des choses qui ne servent à rien, pensez plutôt aux souvenirs que vous allez ramener !

Adopter les bonnes habitudes pendant le vol

Pour survivre au jet-lag, y’a pas 36 solutions, dormez pendant le vol, marchez régulièrement dans l’avion et buvez beaucoup d’eau !

En parlant de boisson, on vous conseille de ne pas boire d’alcool durant votre vol, car l’alcool aggrave la déshydratation. Avec l’altitude et l’air froid et sec, notre corps est déshydraté, alors évitez d’en faire plus, privilégiez l’eau, à gogo pour éviter des jambes lourdes comme des poteaux !

Bien sûr, dormez au maximum pour économiser vos forces et mangez aux heures que les stewards vous passent vos repas, même si vous n’avez pas faim ; en général, ils se calent au mieux aux horaires du pays, ça vous aidera à vous adapter aux heures du pays, avant même d’y arriver !

Vous l’aurez compris, il y a deux choses qui vous sauveront du jet-lag : manger et dormir aux bonnes heures du pays où vous allez atterrir. Et si Popo-Blonde souffre peu ou pas du jet-lag, car elle peut dormir et manger n’importe quand (et n’importe où), ce n’est pas le cas de Popo-Brune qui galère souvent à dormir ou à finir ses plateaux repas et qui est, du coup bien fatiguée en arrivant !


Combattre le jet-lag à l’arrivé

Bon, imaginons que vous n’avez pas respecté nos conseils pour préparer votre vol ou même les astuces PENDANT le vol. Voici quelques petits tips à faire une fois à destination :

  • Exposez vous à la lumière du jour pour expliquer à votre corps le nouveau rythme à respecter.
  • S’il fait déjà nuit, mais qu’il n’est pas assez tard pour dormir, sortez faire une balade. La marche va vous tenir éveillé et en plus, vous allez pouvoir visiter les environs et commencer à faire du tourisme !
  • Mangez un repas équilibré et léger, vous vous exploserez le ventre le lendemain avec une bonne spécialité culinaire !
Un goulash et c’est reparti !

Prévoir son retour

Plus les vacances sont longues, mieux on se porte ! Mais ne pensez surtout pas à réserver votre billet de retour le dimanche sans penser au travail de lundi matin. Même si vous vous êtes super bien préparé et que vous êtes bien calé niveau sommeil, ne sous-estimez pas le jet-lag et ses effets ! La fatigue et les fringales ne disparaissent pas d’un coup, il faut laisser du temps à notre corps de remettre ses pendules à l’heure et de bien récupérer ! Le jet-lag peut provoquer des maux de têtes et des difficultés de concentration, alors il vaut mieux être patraque chez soi plutôt qu’au bureau.

Vous verrez, ce sera beaucoup plus agréable de reprendre le travail en pleine forme !


Vous avez aimé nos petites astuces pour gérer un jet-lag ? Nous espérons qu’ils vous aideront à passer d’agréables vacances ! BISOUS DE NOUS !