Sommaire

Bien qu’on ne soit pas très portées sur le make-up & compagnie, on avoue bien aimer être jolies sur nos selfies au bout du monde. Et en 2018, Pauline-Blonde a décidé de prendre soin d’elle. Ca a commencé par l’achat de son premier lisseur et de sa crème hydratante et ça a finit avec le test de la micro-pigmentation des sourcils au Boudoir du Regard. Car les sourcils, ça façonne à 50% ton visage et quand t’es blonde & peu poilu, tu finis bien par te rêver une ligne bien dessinée (oui, on a des rêves de poils).


Stop la galère des sourcils mal faits en voyage

Quand tu pars 2, 6, 10 mois en road-trip, ta priorité n’est pas à ta bôôôté mais tu vas voir que cet élément va vite te rattraper ! Même nous, au bout de 2 mois, on se rêvait une manucure (alors qu’on n’en fait jamais) et d’une épilation intégrale vite fait bien fait. La micro-pigmentation des sourcils t’assure d’avoir une ligne de sourcils nickel pendant 6 mois, sans besoin de retouche crayons et sans même avoir besoin de te maquiller le reste du visage : encore une fois, avoir de beaux sourcils, ça change TOUT.

Le microshading, quésaco ?

Le microshading est un procédé qui équivaut à un tatouage semi-permanent de petits points sous la peau. Ca dure moins longtemps que la dermo-pigmentation et ça reste une technique plus discrète. Attention toutefois à bien choisir son salon ! Je me suis renseignée pendant des mois avant d’oser sauter le pas : j’avais peur que ça fasse trop mal (et je suis une chochotte, souffrir pour être belle, c’est pas DU TOUT mon truc), que le pigment vire au orange (et ça arrive souvent dans certaines chaînes…!), que ça change trop mon visage ou que ça ne soit pas assez discret. A force de me renseigner, Le Boudoir du Regard est ressorti comme LE salon spécialiste du sourcil, quasi-pas de retours négatifs et des prestas discrètes. Le rendez-vous est pris & la séance débute, voici un petit avant/après cadeau de cette première séance !

Notre retour d’expérience sur la séance de microshading

  • 30min avant la séance, il n’est pas recommandé d’utiliser de la crème anesthésiante (dispo sur ordonnance) car cela va durcir la peau et le pigment va durer moins longtemps. Mais perso, j’étais tellement stressée à l’idée d’avoir mal (je ne supporte même pas l’épilation ahah) que j’en ai mis un peu, une sorte d’effet placebo. Et autant je pétais la forme pour ma première séance (en fin de journée) autant pour la retouche, je rentrais du Carnaval de Dunkerque, c’était en matinée, j’étais au bout de ma vie et bien j’ai eu pluS mal. Alors un conseil pour les douillettes, faites le en fin de journée et bien reposées !
  • La séance débute, les esthéticiennes sont vachement à l’écoute et détendues. En général, en plus, elles ont toutes du microshading et c’est tellement discret & bien fait que ça te rassure pas mal. Tu es allongée oklm, elle commence par te mesurer les sourcils, te dessiner ta courbe, t’expliquer ce qui va et ne va pas. Moi, clairement, j’avais le sourcil en forme arrondi et des poils qui ne poussaient pas des masses. Fallait redessiner et remplumer tout ça. L’épilation commence et à la fin, elle te dessine ce à quoi va ressembler ton sourcil après la micro-pigmentation : bien sûr, ça fait très grossier, très foncé, mais c’est dessiné au crayon donc c’est juste pour te faire une idée. Autant la première fois c’était direct parfait, autant la seconde fois on a retouché légèrement le dessin (je trouvais mes sourcils encore trop arrondis et je voulais qu’il y ait l’angle au niveau des queues, comme les mannequins mdr AHLALA on est toutes pareil, bref). Une fois validé, on passe aux choses sérieuses.
  • Le microshading se fait avec une aiguille (stérélisée tout ça, on est au top niveau hygiène bien sûr). C’est plein de petits points à la suite et la vibration va te faire éternuer et ton nez va grave couler mais tout est normal ! Au niveau de la douleur, ca fait moins mal que l’épilation mais cela reste gênant : au début tu te dis “boh ça va !” et à la fin t’en as marre et il te tarde que ça finisse. Un peu comme le détartrage chez le dentiste, au début tout roule et à la fin tout est sensible y’en a assez on rentre à la villa. 
  • A la fin, on corrige quelques points et on valide la prestation. Perso, j’ai la peau hypersensible alors j’avais le sourcil rouge, boursouflé, qui me brulait ponctuellement pendant quelques heures : UN DELICE ! La teinte est très foncée, le sourcil sensible et il te faudra mettre de la crème hydratante (moi j’ai pris la crème nivea) pendant une bonne semaine ! Comme pour les tatouages, tes sourcils vont un peu “croûter” & pelés pendant la semaine mais ça restera assez discret et tu perdras 80% du pigment jusqu’à la retouche, 3 semaines plus tard. Donc les traits qui te paraitront too much pendant 1 semaine deviendront discrets et très subtils après !
  • Eh oui, car lors de ta “première fois”, 80% du pigment s’en va et il te faudra faire une retouche obligatoire (et offerte) 3 semaines plus tard. Et là rebelote pour la cicatrisation & cie, on est contentes mais après on est de vraies bôtés.

Attention les yeux avec ses zooms de toute bôté mais comme ça vous visualiserez toutes les étapes & les changements que ça fait !


Nos infos pratiques au sujet du microshading


Les contraintes

Après toute pigmentation, tu n’auras pas le droit de t’exposer au soleil, d’aller à la piscine ou à la mer, pendant 21 jours, ni de donner ton sang, tes plaquettes ou plasma pendant 4 mois (pour vous éviter d’aller chez EFS pour rien comme moi). Evite de prendre des RDV galants ou des présentations clients les 3/4 jours suivant ta micro-pigmentation, car t’auras le sourcil très foncé et légèrement croûteux…!

Les prix

200€ la première micro-pigmentation (avec retouche offerte au bout de 3 semaines) puis, au choix, vous pourrez retoucher vos sourcils tous les 3/6/8 mois pour respectivement 40/60/80€ ! Personnellement, j’attends de voir : je penchais plus pour une retouche tous les 6/8 mois mais l’aspect est tellement cool que je pourrai craquer tous les 3 mois de temps en temps !

L’institut 

Encore une fois, ne le faites pas n’importe où, en particulier si vous avez les sourcils clairs ! Chez certains instituts, la couleur peut vite virer à l’orange ou au rouge en s’estompant. Honnêtement, j’ai épluché tout l’internet mondial et à part quelques expertes freelance du sourcils par-ci par-là, la meilleure “chaîne” reste le Boudoir du Regard mais n’hésitez pas à mettre en commentaire vos bonnes adresses à vous 🙂

Franchement, pour les blondes, les rousses ou les sans-poils, ça vous change la vie sans dénaturer votre visage. Vous serez juste “mieux” et c’est vraiment utile ! Je suis loin, loin, trèèèès loin d’être coquette mais je trouve que de beaux sourcils ça change la vie et cette technique te permet entre deux voyages d’avoir de beaux sourcils : plus besoin d’amener ton crayon (voire ta pince à épiler) dans ton back-pack, plus besoin de voir ton maquillage couler, tu passes au salon 1h tous les 6 mois et t’es belle-gosses pour tes prochains trips à venir ! Même si c’est un certain investissement au début, dans le fond après ça te coûtera max une soixantaine d’euros par an et encore une fois, pour moi, une fois que t’as les sourcils nickel, un coup de mascara waterproof (ou de recourbement des sourcils) et tu seras la plus belle pour aller voyager ! Et pour retrouver plus d’articles lifestyle, de nos conseils lunettes à notre routine anti-stress avant les grands départs, consultez notre rubrique lifestyle !