Sommaire

WEEK-ENDFOOD – SORTIES – LOISIRS

En tant que blogueuses dévouées et grandes amatrices de bonnes cuvées, on se ravie à chaque fois de vous faire notre sélection de sorties. Et à Berlin, on a eu de quoi s’occuper : entre les lieux alternatifs qui t’ambiancent dès l’après-midi, les bars qui te font profiter de petits prix et les clubs ouverts jusqu’au petit matin ON PEUT VOUS DIRE qu’ici, ils font drôlement bien la fête ! Et nous avec. Et oui, après 2 soirées passées jusqu’au petit matin (kassdédi à nos amis serbes et franco-allemand-polonais) et une teuf en journée/soirée (küsses à nos copains allemands) on vous a sélectionné nos meilleurs “hot spots de la night” approuvés par les locaux, testés par nous : La kalité enkeul !

Endroits alternatifs & bars sympas

BERLIN RAW

Le RAW est le top pour faire des soirées à Berlin. Cest un lieu alternatif où bars, food-trucks, expos et activités éphémères (type brocante) s’enchainent au milieu de cet ancien lieu industriel. Ce ne sont pas des bâtiments de première fraicheur mais c’est ce qui fait le charme de cet endroit atypique… ça et les petites terrasses cosy et les fabuleuses guirlandes lumineuses qui font la signature des soirées à Berlin. Testé et approuvé sur place, on y trouve beaaaaaucoup de clubs : Neue Heimat le plus branché, Cassiopeia avec son mur d’escalade la journée, le Badehaus avec ces concerts délurés, Urban Spree pour son immeeeeense terrasse et… le couscous servi par un français !
Et si vous n’en avez toujours pas assez, juste à côté se trouve le Suicide Circus, l’un des clubs les plus emblématiques de la capitale allemande !

Alors là, c’est bon, t’es en Jamaïque. Sable fin sous tes pieds, serveurs aux dreadlocks, bon son reggae et ambiance méga chill au programme de ce grand complexe pas comme les autres ! Entre expos photos, matchs de foot, concerts improvisés et food trucks de cuisine world food, on vient ici pour se poser dans un transat. La soirée typique la bas ? Une bonne bière, les pieds dans le sable et le regard qui suit le coucher de soleil qui se couche dans la Spree tout en continuant de tchatcher avec le voisin d’à côté.

BERLIN ROOFTOP COM

Coucou le rooftop planqué en haut d’un centre-commercial ! Accrochez-vous, pour y accéder vous devrez vous rendre au dernier étage (accessible en ascenseur) puis monter encore à pied, par le parking. 5€ l’entrée, de jour comme de nuit (ça ferme vers 1h … donc assez tôt pour les soirées à Berlin) mais avec une belle vue, un jooooli jardin (vraiment, genre des plantes et fleurs partout), un bar cosy au DJ sympa et une grande terrasse ambiance récup. Pour les jeunes parents, on y trouve même un bac à sable pour les babies trop swag. On ira aussi pour boire un café au lait ou un jus bien frais 🙂

Ce bar est fait de contrastes : tu y rentres par une sorte d’escalier tout taggué et désafecté, tu t’y approches et pousses une sorte de rideau en plastock, le videur badass te demande 3€ à l’entrée et tu te demandes où est-ce que tu vas atterrir… Et d’un coup tu te retrouves dans un club à la lumière tamisée, au bar central et à l’immense baie vitrée qui contourne toute la longueur et donne dans la rue en hauteur. Les meufs sont en talons hauts, les mecs sont bien sappées, pour les soirées de Berlin on dirait même que l’ambiance est “guindée” mais c’est juste un bar un tant soit peu soigné ! 


Lieux (a)typiques

BERLIN HB

La célèbre taverne de Munich a emporté avec elle tout l’esprit de l’Oktorberfest dans la capitale allemande. La devanture manque de cachet mais à l’intérieur c’est une immense taverne bavaroise qui vous tend les bras, avec tout ce qu’il y a de plus cliché : grosses tables en bois, serveurs en costumes traditionnels, concert de chants tyroles (ou juste “typique” des guinguettes locales), immenses choppes de bières et de la saucisse et du choux en veux-tu en voila ! Attendez que le soleil se couche et que quelques pintes soient descendues, et tout le monde chantera bras dessus bras dessous les chants allemands. Non on connait pas les chansons allemandes, mais le langage de la bière est universel !

  • Bite Club Bite Club, street-food festival 2 vendredis par mois au niveau de l'Arena Club € Une vingtaine de food-truck, du bon son et de la bière à gogo !

L’évènement qui chatouille les papilles des berlinois durant l’été ! D’avril à octobre, 2 vendredis par mois vous pouvez retrouver un festival de street-food dans le quartier le plus fêtard de Berlin ! Autour de l’Arena Club, en bord de Spree, une vingtaine de food-trucks vous proposent tacos, spatzles, burgers ou jus fraichement pressés sans oublier le son d’un bon DJ et des bières bien fraîches. On a sürkiffé !


Clubs berlinois

soirée berlin

Temple des soirées de Berlin, le Berghain reste LE club mythique que tous les touristes veulent tester. Et on comprend pourquoi ! Avec ces 4 étages, un sound system qui tabasse chaque parcelle du club, ces sombres recoins (darkroom), ces différences ambiances et ce sentiment qu’on peut touuuuut faire sans jugement, nul doute qu’on se sent méga-libéré. On est rentrées toutes les 2 sans soucis : les physios sont coriaces mais n’ont, à priori, aucun critère de sélection (un groupe de 5 potes filles/gars n’est pas passé, un couple de trentenaires est rentré etc). On dira que pour mettre le plus de chance de ton côté, rentre à maximum 3, essaye de parler 2 mots d’allemand, ne montre pas que tu as bu et… ne t’habilles pas trop classe. Une fois passé cette première étape, ce n’est pas fini ! Arme-toi de patience car à l’intérieur c’est pire que l’aéroport au niveau des contrôles de sécurité. Mais après, c’est que du bonheur !

Une belle surprise comme on les aime. Niché dans une immense maison, le Renate contient de nombreuses pièces, plus ou moins grandes, le tout, comme si nous étions chez nous ! Une salle avec un lit à baldaquin où ronronne de l’électro, une autre avec de la musique disco, des gros poufs et un bar en mezzanine, un boudoir avec de nombreuses tables, un couloir immense placardés de miroirs, une immense terrasse avec tout un tas d’objets récup’, des prix assez doux, bref le seul défaut de ce spot est qu’il soit (un peu) loin.

Le teufeur berlinois

  • Il faut compter 12€ l’entrée en boite (sans conso hein!) et parfois entre 3 et 5€ l’entrée de bars et rooftops. Autant te dire que tu débourses vite 30€ sans avoir bu une seule pinte de bière !
  • Mais les consos sont assez peu chères. 3/4€ la pinte, 5/6€ le cocktail.
  • Pensez bien à retirer avant d’entrer en club… la plupart ne prennent pas les cartes.
  • On vous tamponne partout, tout le temps. La technique des radins est de ne pas se laver pour pouvoir rentrer le lendemain l’air de rien dans le même club sans payer mais attention : les vigils ont flairés la combine et changent souvent de tampon !
  • Les métros sont ouverts toute la nuit le week-end MAIS s’arrêtent de 1h à 5h le reste de la semaine… Assez frustrant sachant qu’à Berlin, tout le monde sort tout le temps ! On se consolera dans les bus de nuits, assez bien désservis.

Pour vous la faire courte, on est globalement sorties tous les soirs, jusqu’au petit matin, se laissant portées aux grées des rencontres (les allemands sont über cools), découvrant des petits troquets de quartiers, des spots à pizzas vraiment pas chers, apprenant le polonais, imitant dirty dancing sur une piste de danse désafectée, commandant des jägerbomb à 3€ et essayant de se repérer au petit matin (enfin vers 10h bien sonné) avec de nouveaux amis à peine rencontrés. La fête à Berlin, est une légende … on confirme ! Et on compte bien y retourner pour écumer les 1001 clubs de cette capitale de fêtards !